33. Autres moyens de financement - Le financement participatif

Canal public / CAP

Partager sur des réseaux sociaux

Partager le lien

Utiliser un lien permanent pour partager dans les medias sociaux

Partager avec un ami

S'il vous plaît S'identifier envoyer ceci document par courriel!

Intégrer à votre site internet.

Sélectionnez une page pour commencer

Postez les commentaires avec des adresses email (confirmation de l'email est nécessaire afin de publier le commentaire sur le site internet) ou veuillez S'identifier poster un commentaire

2. La com munication (cf. Figure 1) autour du projet a donc une grande importance pour constituer un grand nombre de contributeurs. Les réseaux sociaux ont d’ailleurs permis au crowdfunding de se développer d’autant plus. Figure 1 : Réseaux de financement participatif Soulignons également, qu’en dehors de la source de financement que constitue le crowdfunding, celui - ci permet également, via cette communication et ces constitutions des réseaux de contributeur s , de tester son idée auprès de la communauté et de faire de la publicité et de se constituer une première clientèle. Il existe trois grandes formes de financement participatif : 1. Le don : pour collecter des fonds en échange de contreparties en nature (produits, services, expériences à la ferme) ou sans contreparties ; 2. Le prêt ou Crowdlending : pour collecter des fonds auprès des citoyens et leur rembourser sur une durée et à un taux d’intérêts donnés ; 3. L’investissement : pour collecter des fonds auprès de citoyens qui deviennent investisseurs de votre structure, à vos côtés. Le financement participatif sous forme d’investissement peut être incompatible avec les aides ADISA. En effet, p our bénéficier des aides ADISA, les actions ou les parts d e la société doivent appartenir en majorité aux administrateurs - délégués /gérants ou aux partenaires dans le cas des CUMA et SCTC. ! COMMUNICATION

3. Il existe plusieurs plateformes . L a FJA est depuis quelques années, partenaire de MiiMOSA est la première plateforme spécialisée dans l’agriculture et l’alimentation. L’offre de financement de MiiMOSA est simple, rapide, flexible et inclusive . Don avec contrepartie ● A partir de : 1 000€ ● Collecte record : 150 000€ ● Contribution moyenne : 90€ ● Durée : 15 à 60 jours ● Taux de succès : 85% Prêt rémunéré ● A partir de : 15 000€ ● Collecte max : 1 000 000€ ● Avantages : sans caution ni garantie ● Durée : 15 à 60 jours ● Taux de succès : 100% Pourquoi choisir MiiMOSA ? ● 5 ans d’expérience dans le secteur agricole : 3 000 porteurs accompagnés et 30 millions d’euros collectés ; ● Un accompagnement personnalisé par un expert du secteur agricole et alimentaire ; ● Des outils de financement adaptés à tous vos besoins (don et prêt jusqu’à 1 million d’euros) ; ● Un partenaire de la FJA depuis son lancement ! Lancez - votre projet sur MiiMOSA ! Pour plus d’informations, écrivez à bonjour@miimosa.com .

1. Le financement participatif ou « Crowdfunding » permet, via une plateforme internet, de collecter de l’argent auprès d’un ensemble de citoyens qui souhaitent ainsi participer à leur manière à la production agricole locale . Trois acteurs interviennent dans le financement participatif : la plateforme de crowdfunding, le porteur de projet et les contributeurs. • La plateforme de crowdfunding Il existe une multitude de plateforme de crowdfunding. Certaines sont généralistes et répondent à tous les types de projets. D’autres sont spécialisées et accompagnent d es projets dans des domaines précis comme MiiMOSA dans le domaine agricole et alimentaire. Il est important pour le porteur de projet de se renseigner sur les différentes plateformes afin de choisir celle qui correspond le mieux avec son projet et sa philo sophie. • Le porteur de projet Le porteur de projet peut être un particulier, une entreprise en personne physiques, une association ou une personne morale. • Les contributeurs Les contributeurs peuvent venir de plusieurs horizons : o Le réseau proche : les premiers contributeurs au projet sont généralement l es connaissances directes du porteur de projet (famille, amis, fournisseurs, distr ibuteurs ...). Ce premier réseau va communiquer l’information et permettent de créer un second réseau : le réseau des connais sances indirectes. o Le réseau des connaissances indirectes : celui - ci est constitué des connaissances du réseau proche du porteur, à savoir le s amis de ses ami s... qui eux même vont, par la communication, créer un troisième réseau : le réseau extérieur. o Le réseau extérieur est constitué de personnes étrangères au porteur de projet qui sont issues de la même zone géographique, qui ont une affinité pour la philosophie du projet ou qui s uivent la plateforme sur laquelle le porteur mène sa collecte. Le financement participatif F iche t echnique I nstallation N° 3 3

Vues

  • 146 Total des vues
  • 127 Vues du Site web
  • 19 Vues incluses

Actions

  • 0 Partages sociaux
  • 0 Aime
  • 0 N'aime pas
  • 0 Commentaires

Partagez le comptage

  • 0 Facebook
  • 0 Twitter
  • 0 LinkedIn
  • 0 Google+

Intégrations 2

  • 6 fja.be
  • 2 proxy.fja.be